Projet « Noël » #1

J’aime bien la période de Noël. Même célibataire, sans enfant, je donnais des airs de Noël à mon appartement, avec des petites déco par-ci, par-là. J’attendais avec impatience d’avoir – le prétexte d’avoir – des enfants pour pouvoir installer un beau sapin de Noël. Mais notre appartement est trop exigu et encombré pour accueillir un sapin, du coup, je me suis rabattue sur une crèche. C’était l’occasion de raconter à mon aînée la scène de la Nativité. Et comme il faut la tenir occupée en permanence sous peine de crise de nerfs d’ennui, je me suis lancée dans une réalisation homemade, avec atelier d’arts plastiques à la clé…

Et puis lancée comme je l’étais, j’ai aussi fabriqué un calendrier de l’Avent.

Alors, aujourd’hui, la météo ne se prêtant pas aux activités outdoor, à vos papiers et vos ciseaux ! (C’est très facile à mettre en place avec vos enfants ; en contrepartie, ce n’est pas du grand design, hein !)

Lire la suite

Mariée, un chat, deux enfants !

Ce qui devait arriver arriva : je suis maintenant « mariée, un chat, DEUX enfants ». En effet, je suis devenue, en juillet dernier, l’heureuse maman d’une deuxième jolie petite fille. Entre la fin de grossesse mouvementée et les premiers mois chaotiques, je ne suis pas passée par ici depuis belle lurette. J’espère à l’avenir m’y attarder plus régulièrement… On verra cela… Je n’ai pas réglé tous les problèmes logistiques concernant la vie avec deux enfants en bas âge…

A bientôt !

2015-09-01 09.44.41 NB

Miroir, miroir, dis-moi qui est la plus belle!

Maintenant que vous savez que je ne me lave pas forcément tous les jours, je pense être particulièrement bien placée pour vous dispenser mes conseils beauté! 😉

Avant (de devenir maman, quand j’avais un boulot), j’étais de ce genre qui se maquille dans le métro (même sans enfant, j’étais speed le matin… on tient un pattern, là…) ou au bureau, comme j’ai eu le malheur de le faire un jour avant que mon patron n’entre dans la pièce pour sa tournée matinale (il checkait qui de ses ouailles était arrivé à l’heure et qui ne l’était pas…) Cela m’avait valu une convocation dans son bureau suivie d’une monstrueuse engueulade: c’était une faute ignoble, inadmissible, de me maquiller sur mes heures de travail. Donc je me maquillais plutôt dans le métro. Et j’étais aussi du genre à me maquiller beaucoup. Les yeux, notamment. Mascara et fards à paupières, tendance smoky eyes. Ce n’est pas vraiment que je me sentais plus belle maquillée mais je me fardais comme j’aurais enfilé une armure pour partir au combat: j’avais l’impression que, maquillée, les clients me prenaient plus au sérieux… De la même façon, je ne descendais que rarement de mes talons de 10.

Lire la suite

13h30, mardi, toujours en pyjama

Hier, j’ai profité de la session de repassage pour visionner un film que j’avais raté à sa sortie (je travaille à l’élaboration d’une méthode « joindre l’utile à l’agréable histoire de ne pas sombrer dans le burn out » : par exemple, vous mater une bonne petite série pendant le repassage ou laisser poser des masques pour la peau en même temps que vous passez l’aspirateur, etc.) Le titre du film m’a immédiatement interpelée : « La Vie Domestique ». Déjà à sa sortie, je m’étais sentie concernée puisque ça faisait un an que j’étais bloquée à la maison avec Bébé, faute de place en crèche. Mais à l’époque, croulant sous les couches et les biberons, il n’était pas question d’aller au cinéma, au grand dam de l’Homme des Cavernes.

Lire la suite

« Chérie, keskiyapourledîner ? »

Lors de notre première vie commune avec mon mari (oui, on a eu une histoire à rebondissements), j’avais pris au moins 5 kilos : nouveaux menus, nouvelles quantités.

Alors après un bébé et 1 an restée à la maison, à quelques mois du mariage, il a fallu que j’enclenche le plan hors-sec pour ressembler à quelque-chose dans ma robe… Et puis, il paraît qu’on prend 2 kilos d’office après un mariage. Aujourd’hui encore, il faut donc que je me creuse les méninges pour confectionner des repas high carb pour nourrir l’Homme mais aussi diet pour ma ligne…

Lire la suite

From Paris with love

C’est décidé! On laisse Bébé à sa grand-mère et on se fait un petit week-end en amoureux…

Celles qui suivent vont dire  : « Quooiiiiii? Vous n’avez toujours pas laissé votre fille pour un week-end? », parce qu’elles savent que notre fille a déjà 2 ans 1/2… Oui, pas de week-end, encore moins de vacances en amoureux, depuis plus de 2 ans… et même pas de voyage de noces, donc (celles qui suivent savent qu’on s’est mariés il y a quelques mois).

Lire la suite

Justine, Adrien et Esteban

Cette semaine, c’est ma copine d’enfance Juju qui s’est prêtée au jeu de ma petite interview pour inaugurer la rubrique.

À 32 ans, Justine vit en couple depuis bientôt 10 ans. Avec son mari, Adrien, ils ont un petit garçon de 11 mois, Esteban. Elle travaille dans la production de spectacles vivants.

Où vis-tu : à Paris, en banlieue, en province ?

On a quitté Paris il y a presque 2 ans pour s’installer à Genève. Ce n’était pas vraiment un choix de vie au départ, ça correspondait plus à une opportunité professionnelle. Mais on est resté et finalement, on s’y sent bien. Entourés du lac et des montagnes, la vie est plus tranquille qu’à la capitale (!). C’est ce que je ressens quand je rentre à Paris ou quand je reviens ici.

Lire la suite