rps20151220_221707

Petites recettes de fête

Ça y est, c’est les vacances ! On va pouvoir se poser, se reposer, passer du temps en famille ! Sauf que… sauf que. Ma fille, qu’il faut que je réveille à 8 h les jours d’école, était debout ce matin à 5h50 (pas 6 h, non 5h50). « Maman, je m’ennuie… », « Maman, qu’est-ce qu’on fait ? », « Maman, on peut mettre un dessin animééééé ? »

En ce lundi matin, les mères au foyer et les working mums qui ont pu prendre quelques jours de congés pour les fêtes regrettent déjà le temps béni où elles déposaient leur progéniture à l’école à 8h30.

Bon, il va falloir les occuper…  Quoi de mieux pour les enfants que de faire de la pâtisserie ? La patouille, ils adorent ! Vous pouvez donc les exploiter sans scrupules pour préparer quelques petites gourmandises pour ces fêtes de fin d’année.

Une recette super ludique et facile à faire avec les enfants : le gâteau au yaourt. C’est ma madeleine de Proust : ma mère nous en faisait souvent pour le goûter à notre retour de l’école et le mercredi, il n’était pas rare qu’elle nous mette à contribution mes sœurs et moi, pour notre plus grand plaisir.
Ce qui est sympa, c’est que l’unité de dosage est le pot de yaourt : si bien que même un jeune enfant, qui commence à compter, peut participer activement à la préparation. C’est parfait pour les petits marmitons en herbe ! C’était le cas pour ma fille, qui adore compter : elle est trop fière de compter les pots de farine, de sucre et elle a l’impression d’avoir cuisiné toute seule.
À partir de la base nature, vous pouvez imaginer toutes sortes de personnalisations, selon les goûts de vos enfants. La mienne, par exemple, est fan de chocolat ; mais vous pouvez tout aussi bien agrémenter cette base de pépites de chocolat, de poudre d’amandes ou de noisettes, de morceaux de pommes, etc.

Base « gâteau au yaourt » :

- 1 pot de yaourt (25 cl) (et surtout conserver le pot qui vous servira de pot-mesureur)
- 3 pots de farine
- 2 pots de sucre
- 1/2 pot d’huile de pépin de raisin
- 1/2 sachet de levure
- 1 sachet de sucre vanillé

Vous pouvez le faire cuire dans un moule à gâteau rond, un moule à cake ou bien dans des moules à cupcakes.
Selon le moule choisi, il faudra surveiller la cuisson (la pointe du couteau plantée au milieu doit remonter sèche) : sur four préchauffé à 210 ℃ (th. 7) , laissez cuire à 180℃ (th. 6) pendant 20 à 30 minutes.

rps20151217_152723

Pour les 3 ans de ma fille à l’école, nous en avions fait un au chocolat que j’avais décoré avec un glaçage chocolat et des mini smarties. Ma fille était ravie et les petits copains épatés de trouver des smarties sur le gâteau.
image

Nous en avons aussi fait dans des moules à cupcakes : les uns au praliné et les autres fourrés de mini smarties.

rps20151217_152856

Voici différentes personnalisations :
- au chocolat : ajoutez à l’appareil de base, 200 g de chocolat dessert fondu ;
- Et pour encore plus de gourmandise, à la base nature ou à la base chocolat, vous pouvez ajouter 100 g de pralin, ou 100g de poudre d’amandes ou de noisettes, ou 100 g de pépites de chocolat mini smarties, ou encore 100 g de noix de coco râpée;
- vous pouvez également ajouter à l’appareil nature, 3 ou 4 pommes coupées en morceaux ;
- ou bien le jus et les zestes d’une orange ;
- des fruits confits, des raisins secs, etc.

Il y a plein de déclinaisons possibles : n’hésitez pas à me donner vos bonnes idées!

J’ai aussi testé une recette de biscuits de Noël avec ma grande.

rps20151217_152813
Le fun est dans le choix des emporte-pièces ; ça amusera les enfants de créer leur forme dans la pâte comme avec de la pâte à modeler. Pour coller à l’esprit de Noël, j’ai choisi une étoile et un sapin. Mais vous trouverez dans le commerce toutes sortes de formes rigolotes : des fleurs, des cœurs, des bonhommes de neige, des animaux, etc. Avec la mode actuelle « qui est le pâtissier presque parfait », on trouve plein de gadgets, susceptibles de plaire aux enfants : des toppings pour des décorations sympas, par exemple.

C’est une recette  de Nathalie Le Foll, extraite du livre, malheureusement épuisé, Fêtes plaisir (Nathalie Le Foll, Fêtes plaisir, Mango, 2008).

Il vous faut :

Les ustensiles :

- un emporte-pièce,

- un pinceau,

- une plaque,

- du papier sulfurisé.

Les ingrédients pour 20 à 30 biscuits :

Pour la pâte :

- 75 g de poudre d’amandes ou de noisettes,

- 250 g de farine,

- 150 g de beurre demi-sel ramolli,

- 100 g de sucre semoule,

- 1 œuf,

- un peu de lait.

Pour aromatiser les biscuits, au choix :

- 1 ou 2 cuillère(s) à soupe de cannelle en poudre, selon votre goût,

- ou 1 cuillère à soupe d’eau de fleur d’oranger,

- ou les zestes d’une orange,

- ou 1 cuillère à soupe de 4 épices,

- ou 1 cuillère à soupe de gingembre,

- ou 1 cuillère à soupe d’arôme vanille,

- etc.

Vous mélangez tous ces ingrédients dans un saladier. Étalez la pâte ainsi obtenue sur 5 mm à 1 cm d’épaisseur et découpez vos formes (étoiles, sapins, cœur, etc.) à l’emporte-pièce. Posez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé beurré. Badigeonnez-les de lait, à l’aide d’un pinceau, pour les faire briller. Dans un four préchauffé à 180 °C (th. 6), faites cuire les biscuits pendant une dizaine de minutes ; ils ne doivent pas trop dorer.

Pour la décoration :
- 1 blanc d’œuf,
- 50 g de sucre glace,
- le topping de votre choix (vermicelles colorées, perles, chocolat râpé, etc.).

Laissez refroidir les biscuits à température ambiante. Mélangez le blanc d’œuf et le sucre glace et badigeonnez les biscuits de ce mélange avec le pinceau. Saupoudrez les biscuits de votre topping. Laissez sécher pendant une heure.

Vous pouvez aussi tremper les biscuits dans du chocolat fondu.

Ces biscuits se conservent dans une boîte hermétique pendant une quinzaine de jours ; enfin, si vous n’avez pas d’affreux gourmands à la maison (chez nous, ça a duré 3 jours !).

Le hic de cette recette, c’est que ça dure un peu longtemps pour une petite fille de 3 ans, comme la mienne. Une trentaine de biscuits, c’est trop fastidieux pour de mini Michalak impatients. Mon petit bout de pâtissière en a eu assez avant qu’on ait pu découper tous nos biscuits : j’ai dû tout laisser en plan et finir toute seule. Et notamment, je n’ai pas pu lui faire faire la décoration. Si vos enfants ont moins de 5 ans, je vous conseillerais de vous limiter à une fournée d’une dizaine de biscuits, de réserver le reste de la pâte au réfrigérateur et de finir tranquillement toute seule, quand ils seront couchés.

Et voilà peut-être de quoi occuper vos petites têtes blondes pendant les vacances !

(Allez, je vous la fais ? Non ? Allez, si… « À vos marques, prêts ? Pâtissez ! »)

Je vous souhaite un joyeux noël !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>